6 conseils pour rédiger des articles de blog techniques captivants

Share This Post

Au cours de ma carrière, j’ai aidé un bon nombre de marques technologiques à vendre leur produit ou consulting.

Et il y a une erreur que j’ai souvent vue : supposer que la rédaction technique doit se focaliser sur l’exactitude aux dépens de l’accessibilité. Disons-le tout de suite : cela a du sens pour la documentation technique, mais moins pour le contenu marketing.

En fait, une audience experte apprécie tout autant une rédaction accrocheuse et stimulante.

Voici 6 bonnes pratiques qui vous aideront à écrire des articles de blog captivants sur vos produits et services de haute technologie.

1. Dramatiser les enjeux dans votre introduction

S’il y a une chose qui fait vendre votre contenu, c’est bien votre introduction. Et le contenu technique ne fait pas exception à la règle. Vous devez faire en sorte que votre article de blog vaille la peine d’être lu.

Qu’est-ce qui vous permettra d’attirer l’attention de vos lecteurs avisés ? Montrer que votre sujet est au cœur des défis actuels de leur secteur.

Vos lecteurs techniques veulent savoir qu’ils ont entre les mains les dernières informations sur les technologies tendances. Ils ont besoin de savoir que vous êtes un initié et que vous avez quelque chose qu’ils ne savent pas – et pour le coup, avoir une longueur d’avance sur leurs concurrents est vraiment important pour eux.

Vous pouvez évoquer une actualité récente concernant une entreprise leader du marché, partager des statistiques surprenantes, ou signaler un problème récurrent qui touche l’ensemble du secteur.

Pour ma part, je veille toujours à rappeler une situation quotidienne qui parle à mes lecteurs experts. Par exemple, je leur décris une perte de temps dans la prise de notes CRM lors de l’introduction d’une nouvelle façon de traiter les données clients. Cela les incite intuitivement à lire la suite.

2. S’adresser personnellement à vos lecteurs

Imaginez que quelqu’un s’adresse à vous par votre prénom : votre attention serait sûrement tout de suite focalisée sur cette personne.

Alors pourquoi ne pas remplacer votre écriture impersonnelle par des pronoms et des formulations personnels ? Remplacer la voix passive par des verbes actifs et axés sur le « vous » donnera bien plus de panache à votre rédaction.

Au lieu de dire « La mise en place de solutions de data analytics dans le secteur de la construction pose de nombreux défis », vous pouvez dire « Vous pouvez rencontrer de nombreuses difficultés à mettre en place une solution de data analytics dans votre entreprise ». Vous sentirez déjà la différence.

Pour rendre votre écriture encore plus percutante, vous pouvez aussi vous mettre dans la peau de votre audience. Vous pouvez évoquer les émotions qui parcourent vos lecteurs à l’écoute de vos sujets – leurs points douloureux, leurs préoccupations et leurs défis.

Ce sujet déclenche-t-il dans leur esprit des souvenirs frustrants ? L’espoir d’acquérir des solutions utiles et innovantes ? La confusion face à des notions nouvelle et complexe qu’ils viennent de découvrir ? Dans chaque cas, vous n’adopterez pas le même angle pour votre histoire.

Lorsque j’écris pour des entreprises de robotique, je me concentre toujours sur le quotidien des responsables d’usine : j’évoque précisément leur environnement – l’atelier d’usine – et leurs défis au jour le jour – maintenir leur ligne de production en état de marche. Ainsi, ils ont conscience que je comprends leur situation, et que je ne suis pas juste là pour parler de mon produit.

3. Raconter l’histoire de votre technologie

La technologie est souvent considérée comme un sujet aride et peu passionnant. Ce n’est pas le cas.

Les entreprises technologiques peuvent s’appuyer sur une de leurs ressources marketing les plus fascisantes et précieuses : leur histoire.

Créé par des innovateurs passionnés, chaque nouveau produit technologique définit sa propre « mythologie ». Qu’il s’agisse de logiciels, d’équipements ou de robotique, n’importe quel initié peut vous vous raconter pendant des heures comment tel produit a été conçu et commercialisé. Vous avez tout intérêt à jouer de cette nostalgie et offrir à vos lecteurs une petite rétrospective du sujet.

Vous pouvez faire des innovateurs de votre entreprise les héros de vos histoires. Vous pouvez vous étendre sur leur raison d’être, décrire leurs défis passés et la manière dont ils les ont relevés. Bien sûr, vous n’y consacrerez peut-être pas la totalité de votre article, mais cela suscitera puissamment l’intérêt de vos lecteurs.

Pour en revenir à la robotique, les fabricants sont très attachés à l’histoire industrielle. J’ai donc souvent rappelé dans mes articles l’histoire des marques et des fabricants de robots : qui a conçu le modèle de robot, quel objectif le concepteur avait en tête et comment il a été conçu. Entendre ces anecdotes est un pur délice pour les acteurs de l’industrie.

4. Être utile et exhaustif

Ce point semble évident. Après tout, vos lecteurs techniques viennent vous demander de l’aide, n’est-ce pas ? Ils veulent obtenir des réponses à leurs questions.

Pourtant, le contenu marketing technique ressemble trop souvent à un argumentaire de vente ou à une démonstration de produit. Cela ne vous aide pas à gagner et à conserver des clients.

Pour profiter de tous les avantages du marketing de contenu, vous devez fournir des informations, des idées et des conseils réellement utiles. Vous devez faire sentir à vos lecteurs que vous avez leur intérêt à cœur, que vous êtes là pour les aider et pas seulement pour leur vendre quelque chose.

Alors lancez-vous, et donnez à vos lecteurs tout ce qu’il faut pour résoudre leurs problèmes. Cela signifie traiter du sujet dans son entièreté : le « quoi », le « pourquoi », le « comment », le « quand » et le « qui ». Définissez le sujet, expliquez-leur pourquoi il est important pour eux dans leur quotidien, comment ils peuvent le réaliser/résoudre/améliorer, avec qui et quand l’aborder.

La partie « comment » est particulièrement importante. Vous pouvez proposer une méthode étape par étape, entrer dans les détails de chaque étape et donner des solutions à travers des exemples personnels. À l’extrême, vous pouvez mentionner les solutions d’autres entreprises, même celles de vos concurrents. Car si votre entreprise est à l’aise avec les arguments de vente de son produit, pourquoi pas ?

Certains pourraient objecter que vos lecteurs n’ont pas le temps de faire défiler tout le texte pour trouver la réponse dont ils ont besoin. Mais chaque lecteur est différent, et tant qu’il souhaite obtenir une réponse à ses questions, il cherchera la bonne information au bon endroit.

La chose à garder à l’esprit est que plus vos lecteurs sentent que vous les aider à avancer dans les problèmes qui comptent pour eux, plus ils vous feront confiance et manifesteront de l’intérêt pour votre entreprise.

5. Affiner votre style d’écriture

Les règles d’or de l’écriture s’appliquent également au contenu technique. Les lecteurs initiés apprécient autant que quiconque de textes courts, faciles à comprendre et qui vont droit au but. Ils fuient les textes inutilement longs et alambiqués.

Vous devez donc rédiger des phrases qui soient claires et attrayantes pour les yeux. Voici quelques recommandations de rédaction :

  • Privilégier les verbes actifs et les phrases orientées vers l’action.
  • Raccourcir les phrases en supprimant les mots inutiles ou en utilisant des expressions plus courtes.
  • Couper les phrases qui comportent plus de trois propositions.
  • Alterner entre phrases longues et phrases courtes pour maintenir l’attention du lecteur.
  • Utiliser des mots familiers -ou un vocabulaire d’expert lorsqu’il est largement reconnu ou en l’expliquant rapidement.

En suivant ces bonnes pratiques, vous vous assurez de garder vos lecteurs accrochés tout au long de votre texte.

6. Faire de votre argumentaire une partie de votre histoire

En fin de compte, vous pouvez bien vendre votre produit, mais pas à n’importe quel endroit. Le plus important est de faire de votre argumentaire de vente un élément naturel de votre article. Vous devez donner l’impression que votre message marketing découle logiquement de votre explication.

Pour y parvenir, vous pouvez parler de votre produit ou service de manière à répondre à la question posée. Vous pouvez évoquer les caractéristiques ou les spécificités de votre solution qui résolvent le mieux le problème évoqué.

Pour renforcer votre message, vous pouvez ajouter des éléments de narration à votre présentation. Vous pouvez raconter comment l’équipe a toujours été consciente de ce problème particulier et comment elle a trouvé un nouveau moyen de le résoudre.

Par exemple, lorsque je vendais un logiciel de sous-titrage, je revenais toujours à l’histoire d’origine de l’entreprise :

« Il était une fois une équipe de créateurs de vidéos qui s’est rendu compte à quel point il était fastidieux d’ajouter des sous-titres à une vidéo. Désireux d’économiser leur temps pour des tâches plus importantes, ils ont cherché à créer un outil qui facilite la vie des créateurs de vidéos.

Ces collaborateurs ont passé des années à concevoir des fonctionnalités qui résolvent les problèmes récurrents du processus de sous-titrage (synchronisation audio/texte, relecture du texte ou traduction). Ils ont façonné leur produit au gré des feedbacks de leurs utilisateurs, et c’est pourquoi ils peuvent vous fournissent aujourd’hui une solution qui rend le sous-titrage plus facile que jamais. Cette solution vous permet de … . »


Comme vous pouvez le constater, la meilleure façon de vendre est de montrer que vous êtes fidèle à votre cause, mais aussi à vos lecteurs.

Vous voulez affiner la stratégie de contenu de votre marque tech ?

More To Explore